Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2012

Il fait encore frais pour travailler dehors

Du coup, le travail d'atelier prime, et plumes, encres, crayons partagent la page.

En ce moment c'est un joli morceau qui se prépare pour exprimer Pont en Royans. 









Qui ne se laisse pas séduire par ces maisons qui surplombent la Bourne?

Le printemps à nouveau

Pour ceux qui connaissent le Valentinois, cette saison est marquée par la floraison des pêchers. 


Ces arbres prennent d'abord une teinte rouge sang, et d' un jour à l'autre, éclaboussent d'un rose tendre qui vient adoucir les paysages encore ciselés par l'hiver.

Mais parfois on a des giboulées

Grenoble

Quelques vues de Grenoble que l'on ne retouve pas tout à fait comme cela aujourd'hui. Elles datent un peu, de 1975 à 1980... Les balades dans Grenoble passent souvent pas Saint Laurent.


Je suis toujours attiré par les massifs qui surplombent cette ville, Vercors, Charteuse, Belledeonne, Taillefer,





mais l'ambiance ville post-industrielle, ou ciel gris métal existe encore bel et bien... Ils font le contrepoids au dynamisme et à la beauté de cette agglomération











Le Désert en Valjouffrey

Toujours dans le Dauphiné, le rempart du Dévoluy ne laisse pas indifférent, que ce soit du Champsaur ou d'ailleurs. Les cyclistes le savent avec le Col du Noyer.








 Au détour de la Matheysine,  l'Obiou se dresse au dessus de Pellafol en toute majesté depuis le lac de Petichet.








Dans un autre direction, et en cherchant vraiment le bout du bout du monde, vous pourrez découvrir le Valbonnais. 







Vous n'irez pas par hasard au Désert en Valjouffrey, la route ne ressemble à rien, elle ne mène à aucune "station" branchée, et se termine en cul de sac. Et pourtant...
Sans commentaires de plus.